Vous en avez assez de faire vos cartons ? Laissez tout tomber (ou presque) le temps de découvrir l’histoire du déménagement insolite de la Statue de la Liberté. Si vous pensiez que déménager votre piano ou le buffet de votre grand-mère allait être compliqué, vous allez vous dire que rien n’est impossible après avoir lu ceci !

Statue de la Liberté, la France aurait-elle eu les yeux plus gros que le ventre ?        

C’est une question que nous sommes en droit de nous poser tant l’idée paraît saugrenue pour l’époque ! La Statue de la Liberté qui trône aujourd’hui sur l’île de Liberty Island fut un cadeau de la France aux États-Unis. L’histoire ne dit pas si Jules Grévy, alors Président français, ne s’est pas mordu les doigts devant l’immensité de la tâche entreprise par son prédécesseur Adolphe Thiers, mais pour l’époque, l’évenement était de nature exceptionnelle.


Le saviez-vous ? : La Statue de la Liberté a été répliquée plus de 30 fois, notamment pour les besoins de l’industrie du cinéma. Plus mince, plus courbée ou colorée… les copies s’inspirent de l’originale et ornent musées, ronds-points, lieux publics… Dali en a même sculpté une qui lève non pas un, mais deux bras !


Un déménagement international exceptionnel pour 1886 !

Construction de la Statue de la Liberté
La Statue de la Liberté en cours de construction

La Statue de la liberté, construite entre 1876 et 1884, est l’œuvre d’Auguste Bartholi, sculpteur, et de Gustave Eiffel, inventeur et constructeur de génie, à qui l’on doit entre autres la Tour Eiffel.

Deux ans avant sa livraison sur le nouveau continent, la Statue de la Liberté sera montée près du parc Monceau à Paris avant d’être entièrement démontée pour son grand voyage. Pour ce déménagement insolite, les tâches étaient réparties comme suit : la France s’occupe du transport, les États-Unis, de la construction du socle sur lequel allait trôner la sculpture sur l’île de Liberty Island.

Flambeau de la Statue de la Liberté exposé  en 1876 à Philadelphie
Bras de la Statue de la Liberté exposé à l’exposition du centenaire de 1876 à Philadelphie

Le volume à déménager est impressionnant car pas moins de 210 caisses seront nécessaires pour contenir les 210 pièces du puzzle géant. Première étape, le train, avant d’effectuer un transfert en péniche pour un trajet sur la Seine jusqu’au port du Havre.

Un départ pour New York en grande pompe

La Statue de la Liberté quelques jours avant d'être transportée vers les États-Unis.
La statue de la Liberté terminée quelques jours avant d’être démontée et transportée vers les États-Unis.

C’est le 21 mai 1885 que le paquebot l’Isère lève l’ancre avec à son bord le chargement si particulier. 27 jours plus tard, il arrive à New York où il est attendu par une armada de plus de 90 navires qui accueille, avec la déférence qu’il se doit, ce qui deviendra alors l’un des monuments les plus emblématiques du pays. Onze mois plus tard, en avril 1886, la Statue de la Liberté se dresse majestueusement sur son socle pour accueillir les immigrés lors de leur arrivée aux États-Unis.


Le saviez-vous ? : L’accès à la Statue de la Liberté a été fermé à plusieurs reprises, dont une première fois après les attentats de 2001. Bien que la volonté de protéger l’édifice prédomine, l’interdiction totale d’entrer dans la Statue de la Liberté fût levée en 2009 avant d’être à nouveau rétablie, mais cette fois, pour cause de rénovation.


L’Armada de Rouen 2019

Dessin d'un marin qui salue le public.
L’Armada de Rouen 2019 du 6 au 16 juin

À ne pas manquer ! : Début juin 2019, la Statue de la Liberté de Barentin déménagera à son tour pour être installée au bout du musoir des quai de Rouen en France. Un déménagement exceptionnel pour marquer le 30ème anniversaire de l’Armada de Rouen. Parmi les navires qui participeront à cet événement, se trouvera le Sedov, tout simplement le plus grand voilier du monde avec 117 mètres de longueur et 30 voiles.

ipsum id quis ut at amet, adipiscing tempus