+41 (0)24 485 26 66 info@tornaysa.ch

En Suisse, la conciergerie d’immeuble est une véritable profession. Entretien des espaces communs, nettoyage des bâtiments, le concierge est aussi un interlocuteur privilégié pour les résidents. Pourtant, cette fonction est de moins en moins exercée. Zoom sur un métier rare mais néanmoins utile.

  1. Quelles sont les tâches d'un concierge d'immeuble ?
  2. Comment devient-on concierge d'immeuble ?
  3. Pourquoi la conciergerie d'immeuble disparaît-elle ?
  4. Pourquoi engager un concierge d'immeuble ?

Quelles sont les tâches d’un concierge d’immeuble ?

La conciergerie d’immeuble regroupe plusieurs activités.

En règle générale, un concierge doit :

  • s’assurer du respect du règlement de l’immeuble
  • superviser les entreprises mandatées pour effectuer des travaux
  • effectuer le nettoyage des parties communes
  • surveiller les bâtiments à sa charge
  • maintenir le bon fonctionnement des installations
  • savoir effectuer des petits travaux de maintenance
  • s’occuper de la comptabilité et de la gestion du stock de matériel
  • éventuellement entretenir les espaces extérieurs, accompagner les visites d’appartements à acheter ou louer et réceptionner le courrier

Le concierge a également un rôle primordial : celui de médiateur au sein de la copropriété. Il est l’intermédiaire numéro un entre les résidents locataires ou propriétaires et les éventuels bailleurs externes. Il veille à recueillir les plaintes ou d’éventuels problèmes soulevés par les habitants.

N’oublions pas le rôle social du concierge. Cet aspect est souvent oublié, mais beaucoup de gardiens d’immeubles s’investissent au delà de leur champ d’action et n’hésitent pas à rendre visite à des personnes âgées sans famille, à promener des animaux domestiques ou à arroser des plantes.

L'entretien et la maintenace font partie des tâches quotidiennes du concierge.
Les menus travaux de maintenance font partie du quotidien du concierge

Comment devient-on concierge d’immeuble ?

Pour exercer dans la conciergerie d’immeuble, il est recommandé de faire un CFC d’agent d’exploitation. Cet apprentissage qui dure 3 ans permet d’acquérir de nombreuses compétences essentielles au métier de concierge d’immeuble, notamment le nettoyage, la maintenance et la gestion d’un ou plusieurs bâtiments.

Il est possible de continuer la formation en passant un brevet fédéral de concierge. La préparation à l’examen se déroule sur deux ans. Les conditions d’admission sont d’être titulaire d’un CFC et d’avoir une expérience professionnelle d’au moins 2 ans dans l’exercice du métier de concierge. Il faut également certains prérequis comme le permis pour l’emploi de produits phytosanitaires dans les domaines spéciaux, l’ECDL, une attestation de formateur en entreprise et un brevet de secourisme.

 À l’issue de la formation et après obtention du diplôme, l’apprenant peut être qualifié de concierge avec brevet fédéral. Il pourra alors occuper un poste à responsabilité et diriger une équipe.

Le saviez-vous ? L’Association Suisse des agents d’exploitation – Section Romande s’occupe de promouvoir et représenter les intérêts de l’association auprès du public, des services cantonaux de la formation professionnelle, des autorités et instances politiques, ainsi que des apprentissages, de la formation continue et des cours interentreprises.

Pourquoi la conciergerie d’immeuble disparaît-elle ?

Aujourd’hui, on constate une diminution des concierges d’immeuble. D’une part, les propriétaires privilégient de plus en plus les sociétés de nettoyage ou de Facility Management. Moins onéreuses, elles évitent également la prise en charge d’un salarié et tout ce qui en découle (charges sociales, remplacement lors des vacances, maladie, etc.).

D’autre part, les candidats pour exercer dans le domaine de la conciergerie d’immeuble se font rares. Ce métier nécessite une implication physique et psychique assez forte : il faut accepter d’être sollicité en dehors des horaires ou jours habituels de travail, d’habiter sur son lieu de fonction, de gérer des conflits, de faire face à des situations compliquées (violence conjugale, divorce, pauvreté, détresse des personnes seules, …), etc. Cependant, grâce au CFC d’agent d’exploitation mis en place en 2010, la profession de concierge d’immeuble est valorisée et suscite un peu plus d’engouement.

En couple ou seule, les femmes sont bien représentées dans la conciergerie et sont à même d'effectuer des travaux d'extérieurs
L’entretien des extérieurs fait souvent partie du cahier des charges du concierge

Pourquoi engager un concierge d’immeuble ?

Même si les coûts peuvent paraître plus significatifs, les services rendus par un concierge d’immeuble sont généralement bien supérieurs à une société de nettoyage. Une entreprise passe quelques fois par semaine afin d’assurer le ménage et les menus entretiens. Un concierge, lui, est là au quotidien pour effectuer la surveillance, les petits travaux et le nettoyage. Le lien de proximité envers les habitants de l’immeuble est naturellement plus développé. Par conséquent, le concierge est plus concerné par les problèmes des résidents et réagira plus vite pour trouver une solution.

Si la conciergerie d’immeuble est une profession de moins en moins exercée, elle n’en demeure pas moins avantageuse pour les copropriétés et leurs habitants.