Vous venez de déménager et le seul espace disponible pour votre compost se résume désormais à un balcon, une terrasse ou la cuisine ? Et si on vous disait qu’il n’est pas nécessaire de vivre dans une maison avec jardin pour composter ses déchets organiques ? Faire du compost est à la portée de tous à condition de respecter certaines règles.

  1. Pourquoi faire du compost ?
  2. Que met-on dans un composteur ?
  3. Ce qu'il ne faut pas mettre dans un composteur
  4. Comment fabriquer un composteur d'appartement ?
  5. Comment utiliser son composteur ?
  6. Que faire si mon compost dégage des odeurs ?
  7. Que faire si des vers apparaissent dans mon compost ?
  8. Mon compost est sec, que puis-je faire ?
  9. Qu’est-ce que le bokashi ?

Pourquoi faire du compost ?

La moitié des déchets que nous produisons sont de type organique et la plupart sont compostables. Le compostage est une façon écologique de revaloriser ses déchets verts et un excellent moyen de produire naturellement l’engrais nécessaire à vos plantes d’intérieur. Il est également économique et pratique.

Important ! : Avant de vous lancer dans la fabrication de votre propre compost, réfléchissez à la façon dont vous allez l’utiliser : voisins ayant un jardin, potager en pots, plantes d’intérieur ou bac à compost (Éco-points) de quartier, déchetterie, etc.

Que met-on dans un composteur ?

Déchets 100% compostable
Déchets 100% compostables

Vous pouvez mettre dans votre bac à compost :

  • Des épluchures de légumes verts ou autres
  • Des légumes qui ne sont plus consommables
  • Des fruits (attention, les agrumes sont compostables, mais s’ils sont trop nombreux, ils perturbent le cycle de putréfaction)
  • Des coquilles d’oeuf
  • Pains
  • Fromages
  • Feuilles de thé
  • Du marc de café
  • Cendres de bois (en petites quantités)
  • Des plantes ou fleurs fanées
  • Papiers et cartons non imprimés (en petite quantité)
  • Des cheveux
  • Des ongles non vernis

À éviter : les déchets d’échalotes, d’ails, d’oignons, et les restes d’origine animale (poisson, fruits de mer, viande) qui dégagent une odeur très désagréable en se décomposant.

Ce qu’il ne faut pas mettre dans un composteur

Déchets non-compostables à ne pas mettre dans le composteur
Déchets non-compostables

À ne pas mettre dans votre bac à compost :

  • Les matériaux pollués
  • Les journaux-magazines
  • Os, arêtes, noyaux, coquilles de mollusques
  • Les peaux d’agrumes traités et déchets végétaux divers pouvant contenir des pesticides
  • L’absinthe
  • Terre, gravier, sable, cailloux
  • Déchets d’animaux domestiques (litières, etc.)

Comment fabriquer un composteur d’appartement ?

Deux possibilités s’offrent à vous dans le choix de votre composteur :

En extérieur

Sur votre balcon ou votre terrasse

Si vous souhaitez réaliser vous-même votre propre composteur c’est très simple, il suffit :

  • D’un pot de fleur en terre cuite avec des trous pour favoriser l’apport d’oxygène
  • De deux soucoupes (une pour mettre le pot et l’autre pour le couvercle)
  • De terreau ou de la simple terre
  • De remuer la surface de votre tas de déchets deux fois par mois
  • De le placer à l’abri de la pluie et du soleil.

Bon à savoir : Si vous utilisez un lombricomposteur, il n’est pas nécessaire de remuer les déchets organiques.

Composteur en pot pour appartement
Le compostage dans sa version simplifiée

En intérieur

Le lombricomposteur est la solution idéale pour le compostage en intérieur.

Qu’est-ce qu’un lombricomposteur ?

Un lombricomposteur ou lombricompost est un bac à compost qui contient des vers de terre. Il permet de composter facilement vos déchets de cuisine : épluchures, restes de légumes, marc de café… On évitera de mettre de l’ail, des oignons… dangereux pour les vers de terre. Certaines communes fournissent un lombricomposteur à bas prix aux habitants qui en font la demande.

Lombricomposteur en aluminium avec vers de terre
Lombricomposteur avec ses vers de terre

Où placer mon lombricomposteur ?

Bien utilisé, le lombricompost ne dégage pas d’odeurs. Il peut donc être installé dans la cuisine.

Le saviez-vous ? Il existe des composteurs de cuisine vendus en grande surface ou sur internet, parmi lesquels on retrouve : le Bioseau inox Ecovi ou le kit urban composter.

Poubelle à compost Bioseau en inox Ecovi pour une cuisine propre
Poubelle à compost Bioseau en inox Ecovi
Urban Composter avec l’accélérateur de compost 100 % naturel « Speedy Compost »

Comment utiliser son composteur ?

Mélangez régulièrement pour aérer. Des coquilles d’œufs aident l’air à rester présent dans le mélange.

Pour équilibrer le contenu (azote et carbone) et avoir un mélange de meilleure qualité, ajoutez des feuilles sèches, des morceaux de bois et du carton.

L’humidification se fait au cas par cas, attention toutefois à ne pas trop mouiller votre compost, car cela pourrait intensifier la putréfaction des déchets. Le processus de compostage prend entre 6 et 12 mois pour un compost classique, 3 à 4 mois pour un lombricomposteur.

Selon votre modèle de composteur, vous allez disposer d’un ou deux composants finaux : une terre riche et noire, et un jus concentré à diluer avec de l’eau. Vous pourrez vous servir de cet engrais naturel pour nourrir vos plantes.

Que faire si mon compost dégage des odeurs ?

Souvent, les mauvaises odeurs de compost sont dues à des aliments qui pourrissent en raison d’un taux d’humidité trop important. Si votre compost sent mauvais, il est peut-être trop liquide. Ajoutez des confettis de papier pour absorber l’eau. Certains aliments comme l’ail, les agrumes, l’oignon ou encore les produits laitiers provoquent des odeurs… mieux vaut limiter leur compostage.

Que faire si des vers apparaissent dans mon compost ?

Pas de panique, c’est tout à fait normal que des vers apparaissent dans votre bac à compost. Ils sont utiles à la transformation des déchets organiques. Cependant si des mouches ont pondu des œufs, vous pouvez tenter d’éviter leur prolifération en installant des autocollants attrape-mouches près de votre composteur.

Mon compost est sec, que puis-je faire ?

Si votre bac à compost est exposé au soleil, il se peut que votre compost soit sec. Dans ce cas, ajoutez de l’eau de préférence en soirée. Préférez un arrosage régulier pour ne pas risquer de faire pourrir votre compost ce qui entraînera de mauvaises odeurs.

Le compostage en intérieur créatif
Composter en appartement n’est pas si compliqué

Qu’est-ce que le bokashi ?

Le bokashi est un champignon qui, réduit en poudre, aide à accélérer le compostage. Il fait partie des nombreux micro-organismes favorables à l’enrichissement du sol. Son nom désigne également les petits composteurs de cuisine.

Lombricomposteur, bac à composter traditionnel ou composteur fait maison, à vous de choisir. Fabriquer son compost quand on vit en appartement est devenu un geste citoyen qui s’inscrit dans la mouvance écologiste.

venenatis mattis mi, risus. dolor. elit. ipsum libero