+41 (0)24 485 26 66 info@tornaysa.ch

Mettre un bien immobilier en location est un excellent moyen de rentabiliser son investissement et d’éviter que la vacance locative se prolonge. Cependant, trouver un bon locataire qui paye son loyer dans les délais, qui prenne soin de son logement et qui ne dérange pas le propriétaire pour des futilités n’est pas chose aisée. Vous vous demandez où et comment trouver le locataire idéal ? Voici quelques conseils.

  1. Qu’est-ce qu’un bon locataire ?
  2. Rendre son bien immobilier attrayant
  3. Location d’un appartement ou d'une maison : attention à respecter les prix du marché
  4. Rédiger son annonce
  5. Sélectionner les médias où sera publiée l’annonce immobilière
  6. Choisir son futur locataire
  7. Informer le locataire avant l'emménagement

Qu’est-ce qu’un bon locataire ?

Un bon locataire est une personne qui possède les qualités suivantes :

  • Bon payeur : Il règle son loyer dans les temps, il n’a pas de poursuites et a pu verser une caution lors de la signature du contrat de bail.
  • Propre : Il sort ses poubelles, respecte les parties communes, nettoie son logement régulièrement et entretien les extérieurs s’il y en a.
  • Débrouillard : Il sait se servir d’outils et peut entreprendre des petits travaux de réparation seul, sans passer par le propriétaire.
  • Consciencieux : Il pense à l’entretien de la chaudière ou au ramonage des cheminées sans que son propriétaire ait à le lui rappeler.
  • Poli : Il entretient des relations cordiales avec ses voisins et n’est pas source de conflit.
  • Stable : Il recherche une location de longue durée.

Rendre son bien immobilier attrayant

Appartement moderne à louer.
Un logement bien entretenu a plus de chances d’attirer des locataires soigneux

Connaissez-vous l’adage « Qui se ressemble s’assemble » ? Et bien, ce qui s’applique aux personnes peut également s’appliquer aux locataires et aux biens immobiliers.

Il est difficile de demander à la personne qui loue votre appartement ou votre maison d’y vivre en locataire exemplaire si vous-même, vous avez laissé votre bien décrépir. Le risque pour un propriétaire qui met en location un bien mal entretenu est d’attirer des locataires peu soigneux.

Soyons clairs : Trouver un bon locataire avec un bien en mauvais état s’avère difficile. Eh oui, on n’attire pas des mouches avec du vinaigre.

Alors, faut-il faire des travaux avant de mettre, ou de remettre en location un bien immobilier ? Oui, si votre logement a besoin d’être rafraîchi ou de travaux un peu plus conséquents.

Idéalement pour plaire à un bon locataire, le bien à louer doit :

  • Être propre et entretenu : peinture nette, revêtements de sol propres et sains, cuisine et sanitaires en bon état, appareils électroménagers fonctionnels et propres, fenêtres, stores ou volets en bon état…
  • Être sain : pas de moisissures, pas de matériaux nocifs pour la santé, moquette nettoyée et désinfectée…
  • Être sûr : électricité aux normes, vérification des appareils au gaz, système de chauffage aux normes et entretenu…
  • Être sécurisé : porte d’entrée renforcée, serrures changées, digicode fiable…

Le home staging (littéralement « mise en scène de la maison » ) vous permet de valoriser votre appartement ou votre maison pour en faciliter sa vente ou sa location. Par des changements de meubles et de décoration simples et peu coûteux, le décorateur va mettre en avant les atouts de votre bien en dépersonnalisant son intérieur et son extérieur (balcon, terrasse, jardin, etc.) et permettre à l’acheteur ou au locataire de se projeter plus facilement.

Un couple de bons locataires prêts à signer leur bail de location
Trouver un bon locataire demande une certaine implication de la part du propriétaire

Location d’un appartement ou d’une maison : attention à respecter les prix du marché

Respecter les prix pratiqués dans votre région ou le quartier est primordial pour louer plus facilement votre logement. Ne pas louer au-dessus des prix du marché vous évitera aussi le risque de voir vos locataires déménager pour un bien équivalent, mais moins cher que le vôtre.

Inutile donc de vous baser uniquement sur le montant de l’emprunt immobilier que vous avez contracté et des fonds investis pour définir le montant du loyer de votre bien.

Pour fixer le prix de location de votre appartement ou votre maison, consultez les petites annonces immobilières dans votre région et comparez les éléments suivants :

  • La surface habitable
  • L’état du bâtiment
  • La date de construction
  • Les équipements du logement (appareils électroménagers, salles d’eau, cave, galetas, place de parking, garage, buanderie, balcon, jardin, etc.)
  • L’emplacement (calme ou bruyant, près des transports en commun ou plutôt isolé, proche des commerces et de l’école…)

Conseil : Consultez un expert en estimations immobilières pour avoir une idée précise de la valeur de votre bien immobilier et du juste prix de sa location.

Rédiger son annonce

Rédigez votre annonce avec le plus de détail possible. N’oubliez pas d’intégrer vos critères (animaux acceptés ou pas, fumeurs ou non-fumeurs, possibilité de jouer d’un instrument de musique — peut être compliqué dans les résidences habituées au calme —, etc.).

Vous avez également la possibilité de vous différencier et valoriser votre bien dans l’annonce immobilière en proposant une visite virtuelle de votre appartement ou votre maison. Vous obtiendrez des informations complémentaires à ce sujet en consultant notre article « Que penser de la visite virtuelle d’un logement ».

Conseil : Faites appel à un photographe professionnel pour mettre en valeur votre intérieur et votre extérieur et vous distinguer par des photos de qualité dans vos annonces.

Sélectionner les médias où sera publiée l’annonce immobilière

Le choix des médias dans lesquels paraîtra votre petite annonce immobilière est aussi un élément clé. Vous aurez plus de chances de trouver un bon locataire sur une plateforme de petites annonces immobilières ou en faisant appel à un agent immobilier, qu’en plaçant une annonce sur un site « fourre tout ».

N’oubliez pas de relayer votre annonce sur les réseaux sociaux et demandez et votre entourage de partager votre publication. La puissance des réseaux sociaux n’est plus à prouver et y diffuser votre annonce permettra de donner un maximum de visibilité à votre logement.

Choisir son futur locataire

Après avoir fait visiter votre logement aux potentiels locataires, viendra le moment de décider à qui vous allez louer votre appartement ou votre maison. Ce choix peut s’avérer compliqué.

En faisant appel à un agent immobilier, vous vous déchargerez de certaines tâches. Il se chargera de contrôler les dossiers des candidats à la location. Cela vous évitera d’avoir à gérer l’administratif lié à la mise en location de votre bien immobilier. Cela vous assure aussi d’avoir un avis objectif, totalement dénué d’affect, pour choisir le locataire idéal parmi tous les candidats.

Conseil : Avant de faire définitivement votre choix, n’hésitez pas à aller sur un moteur de recherche et taper le nom du ou des locataires retenus dans la barre de recherche, puis consultez les résultats (sites, réseaux sociaux). Vous seriez étonné des choses que l’on peut y trouver 😅 (pensez à soigner votre e-réputation en faisant appel à un spécialiste de gestion d’image sur internet. Les futurs locataires risquent de faire la même chose 😉) . Passez un coup de fil aux anciens bailleurs est aussi un bon moyen de se renseigner.

Informer le locataire avant l’emménagement

Monte-meuble en service pour un déménagement
Informez le locataire des règles de la copropriété, notamment quant au déménagement

Vous pensez avoir trouvé le bon locataire ? Parfait ! Si votre bien est un appartement, n’oubliez pas de l’informer sur les règles de vie dans la résidence et de lui remettre le règlement de copropriété. Informez-le aussi de l’obligation d’avoir recours à un chariot élévateur pour monter ses meubles si l’utilisation de l’ascenseur est interdite.

Vous connaissez une bonne entreprise de déménagement ? Vous pouvez lui donner les coordonnées ainsi que celles du centre de self-stockage le plus proche. Cela pourrait lui être utile si son nouveau logement est plus petit que l’ancien. Ces petites attentions lui permettront de trouver ses marques rapidement dans son nouveau logement et de s’y sentir rapidement à l’aise.

nunc mattis consectetur Praesent ultricies elit. in amet,